Soitec — Wikipédia

Leur histoire, leur réussite
Image Soitec — Wikipédia

Les clés du succès, selon André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé (Wikipedia) est parti de zéro pour développer une société de référence dans le secteur des composants électroniques. Il sait combien les marchés financiers sont nécessaires. "De l'audace !" est le titre d'un manifeste qu'il a publié récemment, afin de partager ses connaissances. Pour lui, l’Europe dispose d'atouts industriels et humains. Tourné vers l'avenir, André-Jacques Auberton-Hervé applaudit la révolution 4.0 et ses avancées technologiques.

Des activités sur toute la planète

L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une visibilité internationale, avec des usines implantées dans diverses régions du monde. L'entreprise grenobloise Soitec s’exporte très vite et parvient de cette façon à un CA de 372 millions d’euros dès 2006. Grâce à son leadership, il a grandement participé à la notoriété de la "Silicon Valley française". Dans une économie mondialisée, André-Jacques Auberton-Hervé a saisi très vite l’intérêt d'aller trouver des marchés à l'étranger.

Il entame ses études supérieures sur les bancs de la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. Né au mois de novembre 1961, André-Jacques Auberton-Hervé passe sa scolarité dans l'Hexagone et décroche son bac en avance, à 16 ans. A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé aime les mathématiques et les matières purement techniques. Très tôt, il est convaincu par l’importance de l'évolution technologique.

Curiosité et amitié résument sa vision du monde

La microélectronique est aujourd'hui au cœur d'un plan européen de plusieurs centaines de millions d'euros. Il va de soi qu'André-Jacques Auberton-Hervé salue cette initiative. Il s'associe aux meilleurs pour développer des projets d'envergure et se montre fidèle dans ses amitiés. Il est par ailleurs un communicant né. Au travers de ses nombreux rôles, André-Jacques Auberton-Hervé porte ses idéaux avec enthousiasme.